Célébrons la spiritualité

En quarante matins de pratique spirituelle, votre conscience connaîtra un éveil à la mesure de celui d'un foetus en 9 mois. - Rumi


    pause involontaire

    Partagez

    isabelle

    Nombre de messages : 2
    Date d'inscription : 15/01/2009

    pause involontaire

    Message  isabelle le Dim 18 Jan - 11:33

    Un beau bonjour à Maryse et au groupe,

    Tu as raison Maryse, il n'y a pas que de bons et beaux débuts comme commencement de la célébration,


    Je suis au jour 4 comme vous, mais je n'ai réalisé qu'une fois mon intention jusqu'à maintenant.
    J'accepte bien cette réalité, petite experience de santé oblige!

    Jour 1: Retour sur mon tapis pour 30 min de yoga: experience de mieux-etre incroyable (comme à chaque fois!) Je vis avec le yoga une relation similaire avec celle que j'ai pour l'eau et la nage. Ce contact avec mon corps, mon coeur et mon esprit; tout en mouvement: c'est une sensation de bonheur pur et simple à chaque fois. Je pratique mon yoga depuis 2004, de façon irrégulière - surtout avec mes enfants qui me font la demande et me ramènent sur mon tapis pour jouer au Yoga. C'est une partie de plaisir assurée chez-moi.

    Jour 2: engagement extérieur et choix volontaire de ma part de ne pas pratiquer.
    Jour 3: Le virus de la gastro a frappé ma tribu (2 enfants et mari)durant la semaine et voilà, c'est mon tour No :!!
    Jour 4: je suis un peu mieux ce matin, je vais tenter la meditation ou la priere ce jour. Dans mon intention écrite (je me connais, j'ai besoin de varieté), j'ai noté:
    Améliorer ma pratique 20 min. par jour soit de:
    - yoga, étant mon préféré
    -priere
    -mediation
    Ça tombe bien, je n'ai pas la force pour bouger sur mon tapis.
    J'opterai pour la mediation ce jour.


    Par ailleurs, ce matin, j'avais une rencontre où l'on jase et échange sur la spiritualité - avec des filles de 20-40 ans. Je dois l'a manqué et ça me fait de quoi car la force d'un groupe, d'une communauté "en action et ou prières" me donne beaucoup de vitalité... Pour moi, c'est important. C'est ce que j'aime de la Célébration sur une période de 40 jours. Je prends vraiment cette experience pour m'observer dans ma pratique selon les réalités qui se présentent dans nos vies courrantes - Et sans me juger et/ou faire de la culpabilité. J'ai déjà, au jour 4, de belles pistes de réflexion personnelle pour moi.


    Bon 4e jour!
    J'invite les personnes à persévérer et continuer leur intention premiere et ce, même si le parcour n'est pas "parfait" comme elles l'imaginaient... C'est La Vie non!

    flower
    Isabelle
    avatar
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 98
    Localisation : Gatineau, Canada
    Date d'inscription : 05/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Admin le Lun 19 Jan - 0:09

    Merci beaucoup Isabelle pour le partage de votre expérience. Vous avez la bonne attitude à adopter lorsque ça ne fonctionne pas comme on l'aurait pensé : on en prend conscience, on reprend notre engagement, et on continue à pratiquer sans se juger. Bravo! cheers J'ai hâte de lire la suite de votre aventure.

    Maryse I love you

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    pause involontaire ?

    Message  Annette le Lun 19 Jan - 14:41

    en réponse à Isabelle, je ne sais pas si les pauses sont vraiment involontaires. Je pense que ça correspond à une sorte de "maturation" du projet dans notre tête, en tout cas, c'est ce que je ressens pour moi. J'ai pratiqué le yoga non stop avec une prof géniale en 1999, 2000 et 2001. Actuellement, je pratique seule, et j'initie mes élèves (je suis prof des écoles) au yoga, à raison de deux séances d'une demi-heure par semaine. Mais curieusement, au moment où je devais commencer les "40 jours", un kyste synovial que j'ai au poignet depuis quelques mois a commencé à me faire mal. Je pense que ce n'est pas par hasard. L'appréhension de l'engagement, face à moi-même, peut-être ? on se trouve de bonnes raisons de ne pas entrer dans une pratique plus régulière ? Dans tous les cas, je vous souhaite à tous et à toutes beaucoup de plaisir dans vos pratiques, régulières ou pas, et je me réjouis de vous lire, les Québécois(es), il y a des expressions que j'adore. Je suis Française (Aix-en-Provence). Vive internet pour le partage de tout ça ! et que l'esprit du yoga puisse se répandre à travers le monde et calmer les esprits. Pour ma part, je lutte difficilement tous les jours contre les ondes négatives tout autour de moi (quartier difficile). Mes amitiés à vous tous et toutes.

    Sylvie

    Nombre de messages : 22
    Age : 46
    Localisation : Aurillac - Cantal - France
    Date d'inscription : 13/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Sylvie le Lun 19 Jan - 18:34

    Bonsoir,
    Je partage ton point de vue Annette... les pauses involontaires sont certainement pas si involontaire que cela... Moi aussi j'ai une douleur dans le poignet qui a commencé après défi yoga et qui dure depuis... Grâce à Célébrons la spiritualité je me suis tout de même remis a pratiquer pour réaliser que mon poignet ne me gênait pas le moins du monde !! En fait, je sais que je suis face a un évitement...Je ne sais quoi mais ça me semble gros... A la fin de défi yoga mes séances me donnait des maux de tête...et ces maux de tête sont ceux que je rencontre à chaque fois que je fais un grand pas dans mon développement personnel... Est ce un garde fou que me met mon corps pour ne pas aller trop vite ??? ou bien juste un obstacle que je me génère pour me décourager d'aller plus loin ... Et vendredi, j'ai a nouveau rencontré ce mal ... j'ai tenté de l'accepter... mais je me demande ce que je dois en faire !!!
    J'ai le sentiments que c'est la seconde solution, mais je me questionne encore, qu'en pensez-vous ???

    Amitiés à tous
    Sylvie


    Dernière édition par Sylvie le Mer 28 Jan - 5:38, édité 1 fois
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Catherine le Mar 20 Jan - 6:49

    Bonjour Sophie,

    As-tu essayé avec la méditation pour voir les images qui te venaient ? Peut-être que tu arriveras à percevoir ce qu'il te fait peur ?

    tiens nous au courant.

    Bonne journée

    Amicalement

    Catherine

    Sylvie

    Nombre de messages : 22
    Age : 46
    Localisation : Aurillac - Cantal - France
    Date d'inscription : 13/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Sylvie le Mar 20 Jan - 11:07

    Merci Catherine c'est surement une piste,
    mais comment dois-je faire, je me concentre sur mes maux de têtes lorsque j'en ai pas ou bien je fais cela lorsque j'en ai...
    En fait, question pas plus vite posé que j' la réponse: il faut que j'essaie quand je suis bien car les maux de tête m'empêche de me concentrer...
    Enfin grand merci, c'est pourtant si simple que je n'y avais pas pensé !!
    Sylvie
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Catherine le Mar 20 Jan - 12:35

    Lors de la téléconférence, certaines personnes ont parlé des maux de tête. Il ne faut pas que les maux de tête t'arrêtent. Une personne disait qu'il fallait se concentrer sur le point du mal de tête (si j'ai bien tout compris), une autre qu'elle se concentrait sur les inspirations et les expirations de façon à faire passer (ou en tout cas le faire diminuer) le maux de tête.
    essaie peut-être les deux manières, tu verras laquelle te conviendra la mieux.
    courage.

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  charline le Mar 20 Jan - 18:46

    Bonsoir Sylvie, Catherine et à tout le forum,

    En ce qui concerne les maux de tête, je connais bien ce problème...Je suis sujette depuis l'âge de 8 ans aux migraines avec "aura" ou pour simplifier les migraines "ophtalmiques"...Je ne vais pas vous raconter tout ce que cela engendre, mais simplement que cette migraine quand elle se déclenche, il n'y a aucun moyen de l'arrêter, elle se manifeste de la façon suivante, c'est un point lumineux qui va troubler mon champ visuel pendant une vingtaine de minutes, certains disent que c'est comme un feu de broussaille qui s'amplifie...pour moi, ce sont des éclairs...mon champ visuel se réduit de moitié et quand ce scotome s'apaise...je sais que dans les minutes qui suivront, la migraine va s'installer sur le côté droit très souvent et j'en ai pour 4 à 5 jours...Je passe aussi les troubles qui se manifestent, le bras qui s'endort, bruits intensifiés, bourdonnement d'oreille...etc..

    Cette migraine m'a beaucoup gêné dans mon enfance parce qu'elle ne se guêrit pas et qu'elle survient sans crier gare...j'étais paniquée...Au fil du temps, je me suis accommodée et j'ai compris qu'il ne fallait pas l'attendre, il faut complètement l'oublier...Il est vrai que maintenant grâce au yoga, j'ai appris à l'accepter...et elle est beaucoup moins stressante...j'espère qu'elle disparaîtra un jour...

    Ce que je fais, le mieux est de s'allonger et de faire de grandes respirations, d'oublier la migraine (ce n'est pas simple, je sais)...il ne faut pas lui donner de l'importance...j'arrive à positionner ma tête sur l'oreiller et à trouver le bon côté qui va calmer la migraine...
    La posture de l'enfant me fait beaucoup de bien...Tout cela est bien quand vous êtes chez vous, mais malheureusement, cela arrive à n'importe quel endroit, à n'importe quel moment...je la vis souvent au travail mais elle ne me fait plus peur...maintenant...

    Si quelqu'un avait les mêmes migraines que moi ou tout autre migraine, j'aimerais bien avoir son témoignage...

    J'espère avoir un peu aidé Sylvie, Catherine et beaucoup d'autres...

    Bonne nuit douce

    Charline

    Sylvie

    Nombre de messages : 22
    Age : 46
    Localisation : Aurillac - Cantal - France
    Date d'inscription : 13/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Sylvie le Jeu 22 Jan - 5:39

    Merci de vos témoignages et conseils...

    Je crois que mes maux de têtes sont un peu particulier, car ils surviennent quand je travaille sur moi, c'est à dire pendant une séance de Yoga, un stage ou tout autre exercice de développement personnel !! Et malheureusement, si je parviens a le faire diminuer par la visualisation ou la respiration il revient de plus bel ensuite m'empêchant de terminer ma séance... le plus simple pour moi est d'abandonner ma pratique pour oublier ce mal de tête! C'est ce qui me fait conclure que... Ils sont là soit comme garde fou... soit comme évitement !!
    J'ai tenté de faire une visualisation sur le conseil de Catherine mais je n'ai rien vu...
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Catherine le Jeu 22 Jan - 6:23

    Un simple petit bonjour, Sylvie.

    ici il pleut de la neige fondue et de ton côté, es-tu sous la neige ?

    Tu décris ton mal de tête comme une conséquence de ton travail sur toi.
    soit tu penses réellement que c'est un garde fou et c'est un travail de comprendre pourquoi ? as-tu peur de ce que tu peux ressentir pendant la méditation ? des idées qui vont venir à toi ?
    Soit c'est un fait physique, le fait de travailler ainsi et que ton corps réagit. Là, je pense qu'il faut te décontracter encore plus et c'est en travaillant, en allant au-delà de la souffrance que tu arriveras à la faire disparaitre. Facile à dire, difficile à faire, je le conçois.
    Mais un mal n'est jamais neutre. A toi de voir, si ton envie de méditer est plus important que ton mal de tête. Essaie peut-être de recommencer petit à petit... mais surtout essaie de comprendre le pourquoi.

    Courage, nous sommes avec toi, si tu as envi d'en parler plus.

    Bonne journée

    Catherine
    avatar
    yogapourtous

    Nombre de messages : 54
    Localisation : saint-eustache, québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    le focusing...le mal a dit !

    Message  yogapourtous le Jeu 22 Jan - 7:59

    Bon le forum me joue des tours ce matin et ma page vient d'expirer et de disparitre pendant que je faisais des corrections Evil or Very Mad
    Je vais donc être plus brève ..mais je tiens à le poster avant de déjeuner et commencer ma journée !
    Je voulais vous parler plus spécifiquement du focusing que j'ai eu la chance d'expérimenter une journée complète lors d ema formation d eProfesseure de Yoga ...

    alors voici le résumé de ses origines et la marche à suivre !
    Le focusing s'inscrit à l'origine, au coeur de l'Approche Centrée sur la Personne développée par Carl ROGERS1. Nous devons à Eugene GENDLIN2, proche collaborateur de ROGERS, la mise au point de cette pratique qui selon le psychologue américain Neil FRIEDMANN représente "le plus important développement issu de la tradition Centrée sur la Personne. " Les travaux de ROGERS et GENDLIN sont complémentaires. Pour ROGERS, ce sont avant tout les attitudes empathie, congruence, regard positif et la qualité de présence du thérapeute qui sont facilitatrices du changement chez le client. Tout comme Rogers, Gendlin a accordé une grande importance à la personne, à la relation et à la qualité d'écoute. Plus particulièrement, il cherche à comprendre ce qui se passe à l'intérieur du client dans son monde phénoménologique. Il s'arrête sur la relation que le client entretient avec lui-même et montre qu'il est possible de diriger son attention vers ce qui se passe corporellement à l'intérieur de soi pour en apprendre quelque chose.

    Au départ, GENDLIN a étudié la question de "comment s y prennent les gens qui progressent rapidement en thérapie". Que font ces gens ? Comment s'y prennent-ils avec eux-mêmes ? A quoi se fient-ils à l'intérieur d'eux ? A la recherche de quoi sont-ils ? A l'écoute de quoi ? Quels sont leurs repères internes ? Par quoi se laissent-ils guider ? Qu'est-ce qui les met sur la voie et comment savent-ils qu'ils sont sur une direction constructive pour eux ? Ces questions et les réponses apportées par GENDLIN lui ont permis de mettre en évidence une sorte de démarche interne à partir de laquelle il devient possible de se repérer dans son monde intérieur, et en conséquence de progresser en thérapie et de se repositionner dans différentes situations.

    Alors quelque chose qui s'inscrit tout à fait dans la démarche que vous avez entreprise d'aller à l'écoute en "visualisation ou méditation" sur ce que votre mal a à vous dire !

    Bonne lecture et bonne démarche...
    Excellente journée qu'il fasse froid, chaud, humide, qu'il neige ou qu'il vente..
    Bonne journée en Vous !!!

    Gaëlle flower

    PS: Si vous avez des questions sur le programme de séance que Maryse vient de vous envoyer , n'hésitez pas !


    http://www.focusing.org/la_marche.html

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Le focusing...

    Message  charline le Jeu 22 Jan - 8:45

    Merci Gaëlle de nous avoir expliqué la méthode "focusing"...J'ai lu avec beaucoup d'intérêt la page explicite, c'est vraiment très intéressant et fabuleux à la fois...peut-être que j'arriverai à résoudre certains problèmes qui demeurent sans réponse....Je relirai ce soir cette méthode avec beaucoup de plaisir, quant à moi, je me permets de saluer toutes vos interventions qui sont lues instantanément...j'ai beaucoup de plaisir à vous lire et à apprendre...D'ailleurs, ce soir, j'aurai la primeur de pratiquer votre programme de séance quotidienne, toutes les postures qui sont incluses dans le billet de Maryse d'aujourd'hui...Je me permets tout de même de vous faire une petite suggestion, j'aurais aimée un peu de détail dans vos postures bien qu'elles ne me soient pas du tout étrangères mais j'aime avoir toujours un avis non pas pour comparer mais pour apprendre...d'autres choses...

    Encore merci...pour tout ce que vous nous faîtes partager...

    Que cette journée soit remplie de rires d'enfant et de douceur...

    Charline

    Sylvie

    Nombre de messages : 22
    Age : 46
    Localisation : Aurillac - Cantal - France
    Date d'inscription : 13/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Sylvie le Jeu 22 Jan - 9:38

    Merci Gaëlle, je crois que le focusing va beaucoup m'aider...

    En lisant j'essayais d'appliquer tout en lisant la description dont tu nous a donné le lien... et mon mal de tête est arrivé du coté droit... et j'ai eu un mal a fou a me concentrer sur ce que je lisais... je n'arrivais pas a comprendre les mots... J'ai vu apparaitre une grosse porte fortifié comme dans un château... je n'ai pas réussi a ouvrir cette porte, mais si je l'imaginais ouverte je ressentait une grande légertée ... Ce qui m'empêche de l'ouvrir c'est la peur...je ressens que je ne peux pas aller là-bas toute seule... il me reste donc a trouver la personne qui pourra m'accompagner... C'est donc un garde fou je pense...

    Ce matin j'ai voulu écrire mon ressenti pour cette première semaine et mon sentiment de frustration à faire mon yoga par devoir plutôt que par plaisir... mais comme pour toi Gaëlle, je n'ai pas pu poster ... j'ai pas eu le courage de recommencer... et Mélody s'est réveillée !!
    Je comprend donc que je suis à un pallier... et que j'ai besoin d'une aide extérieur pour le franchir...

    Merci pour vos conseils...

    Sylvie

    Nombre de messages : 22
    Age : 46
    Localisation : Aurillac - Cantal - France
    Date d'inscription : 13/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Sylvie le Jeu 22 Jan - 9:39

    Merci du petite bonjour Catherine, moi je suis sous la neige... Elle tient mais pas sur la route !!

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    pause involontaire

    Message  Annette le Sam 24 Jan - 4:50

    Je voudrais répondre très prioritairement à Charline. Je viens seulement de lire tous les messages, car la première fois que j'ai écrit, j'ai perdu la connection, et la deuxième fois, en réponse à Isabelle, je me suis sentie complètement Zappée ! mise en dehors du cercle ! relisez-tout, vous verrez pourquoi. Bref, j'avais un peu les boules, et puis j'ai "digéré" et je reviens ! donc, en ce qui concerne Charline et ses migraines, j'ai une "tête à migraine" depuis toute petite, et pourtant, je touche du bois, j'ai réussi à les faire disparaître presque totalement, c'est à dire si une migraine se pointe, j'arrive à la maintenir à un niveau très raisonnable de douleur et à la faire régresser en moins d'une heure. Donc je livre mon secret : j'ai consulté il y a quelques années un ostéopathe, qui m'a dit que tout simplement je serrais les dents nuit et jour, et du fait que ma machoire est légèrement décalée (j'appuie plus à gauche), je comprimais à l'arrière du crâne un nerf qui passe dans la cavité derrière l'oreille, en bas, ce qui occasionnait les migraines épouvantables du côté gauche. Résultat, il suffit d'y penser, d'ouvrir très grand la bouche, de relaxer (laisser pendre sa machoire inférieure (forcément !) et respirer tranquillement (difficile à faire au bureau, ok !). Mais CA MARCHE !!!! il faut décontracter l'articulation et masser aussi toutes les zones douloureures très doucement, avec du baume chinois (baume du tigre). Voilà, Charline, essaie, j'espère que ça va marcher pour toi aussi, pense à te relaxer surtout, la plupart des migraines viennent de la tension nerveuse et musculaire. Bises, à bientôt, et bonne pratique à toutes !

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    pause involontaire

    Message  Annette le Sam 24 Jan - 4:57

    PS : je connais un jeune qui a des migraines ophtalmiques terribles, il est obligé de se faire lui-même des injections de calmants.....c'est aussi un grand nerveux et quelqu'un qui intériorise tout... à méditer !
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Catherine le Sam 24 Jan - 10:31

    Chère Annette,

    Ravie que tu sois revenue parmi nous. Je ne crois pas que quelqu'un t'est zappée volontairement, et si tu en as été blessée, j'en suis désolée.
    Le sujet de la migraine est un sujet que chacun d'entre nous a vécu au moins une fois dans sa vie et je pense qu'il a été plus facile de rebondir sur ce sujet.

    je te souhaite une bonne journée, je pense qu'à Aix en Provence il fait meilleur que chez nous, en Auvergne il annonce de la neige pour les heures à venir. Je garde un merveilleux souvenir de cette petite ville, j'ai vécu 4 ans à Marseille, nous habitions le quartier du Panier, et mon conjoint était directeur d'un centre social dans les quartiers nord (La Bricarde).

    A très bientôt, j'espère.

    Amicalement

    Catherine

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    pause involontaire

    Message  Annette le Sam 24 Jan - 12:12

    Salut Catherine,
    C'est sympa de m'avoir écrit, ça y est, je me sens mieux ! Je me suis sentie vraiment mal tous ces derniers temps, et disons que j'ai fait une fixette sur un détail. Ici, il ne fait pas beau ni bon non plus, rassure-toi, peut-être moins froid qu'en Auvergne, mais il pleut constamment. Peu importe, de toutes façons, on est bien à l'intérieur, à cocooner, à faire du yoga, à boire des litres de thé vert... Il parait que la tempête arrive, alors restons planquées ! Bon, je vois que tu te passionnes pour le yoga. Moi, j'ai l'intention de commencer une formation de prof de yoga (pour changer un peu de l'enseignement !) J'ai une classe de CP et j'ai déjà fait un certain nombre de séances avec eux (ils sont 25 hyper agités ! ) pour tester un peu, ils adorent ça, mais malheureusement pour l'instant, l'effet ne dure pas. J'arrive à avoir 25 à 30 minutes de calme à chaque fois, mais une fois de retour en classe, bof, je ne vois pas de différence ! actuellement, j'ai les nerfs un peu fatigués, mais je reçois les conseils de mon ancienne prof de yoga (maintenant à Bordeaux, mais j'ai pratiqué trois ans avec elle et je continue seule). On a beau essayer de calmer le jeu, ça commence à devenir catastrophique avec les jeunes, qui sont le symptôme que cette société est vraiment mal en point. Mais je ne perds pas espoir et j'essaie de reprendre vite des forces pour que l'esprit du yoga puisse s'étendre un peu et enrayer cette hystérie collective (du moins, c'est ce qu'on ressent dans la région, l'Auvergne est sûrement beaucoup plus calme ! ) puisque tu as vécu à Marseille, tu dois savoir de quoi je parle ?
    Merci de ton message, ça me fait beaucoup de bien de participer à ce forum et de "rencontrer" des gens animés par le même état d'esprit que moi. Alors continuons !Très amicalement. Annette.

    Sylvie

    Nombre de messages : 22
    Age : 46
    Localisation : Aurillac - Cantal - France
    Date d'inscription : 13/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Sylvie le Sam 24 Jan - 13:56

    Bonjour Annette,
    Je suis vraiment confuse que tu te sois senti mise à l'écart... et je me sens un peu responsable...
    C'est vrai que j'ai réagi sur ton problème de kyste par mon propre problème au poignet...parce que je sentais aussi vivre ce processus de maturation dont tu parles... puis j'ai mis mes maux de têtes sur le tapis qui me semble également entrer dans cette catégorie...
    Comme le dit Catherine ce n'est nullement pour te mettre à l'écart... je n'ai peut être pas bien compris le sens de ton message... et je m'en excuse...
    Amicalement
    Sylvie

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  charline le Sam 24 Jan - 18:30

    Bonsoir Annette et à tout le forum,

    Un grand merci de m'avoir répondu et d'avoir apporté quelques "remèdes" à mes migraines ophtalmiques...J'ai beaucoup consulté, j'ai beaucoup observé et j'ai beaucoup appris au fil des années...Mais mes migraines ont une particularité étrange, en effet, ce n'est pas toujours dans les moments difficiles ou critiques, qu'elles se déclenchent....Elles peuvent survenir à tout moment, dans les moments les plus joyeux...Et tu sais, j'ai une soeur, un neveu, un cousin, un oncle qui ont des migraines identiques...Donc, je me dis que c'est plutôt héréditaire...mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a aucun espoir...

    Je suivrai ce que tu m'as expliqué en détail et je t'en remercie vivement, je te tiendrai informée des résultats...J'ai une amie qui a souffert également de migraines semblables et à ce jour, elle ne souffre plus de ces migraines...cela fait presque 15 ans...Donc, je ne désespère pas...

    Mais malheureusement ce qui me perturbe le plus, ce n'est pas tellement la migraine en elle-même mais c'est le "scotome scintillant" qui est vraiment très désagréable et déstabilisant...et on ne peut le stopper, c'est comme une crise d'épilepsie...on ne peut qu'attendre...

    Merci encore...

    je plains ce jeune qui est obligé de prendre des calmants, cela doit être insupportable...Sincèrement, je ne suis pas à ce stade là, cela doit être vraiment difficile à vivre...

    Bonsoir Annette, bonsoir à tout le forum...
    avatar
    yogapourtous

    Nombre de messages : 54
    Localisation : saint-eustache, québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    le lâcher prise

    Message  yogapourtous le Sam 24 Jan - 19:21

    Je vous félicite tous et toutes de votre implication sur ce forum mais seulement et je dois vous le confesser quelque chose me chagrine

    Crying or Very sad c'est de voir à quel point vos exigences envers vous-mêmes, votre pratique, votre santé ..sont élevées.
    Je ne peux pas vous en blâmer...nous avons été élevé(e)s ainsi, et moi-même je me bats constamment contre cela !

    J,ai appris et revu aussi dernièrement une thérapeute québécoise ( Colette Portelance) qui parlait de ce que fut son plus grand combat et apprentissage ( après une rechute de cancer) c'est justement le LÂCHER PRISE...et c'est de cela dont je voulais vous parler...

    Lâcher-prise sur ce que vous ne pouvez pas toujours contrôler ( les enfants, la maladie, le travail ) et dont vous n'êtes pas forcément RESPONSABLES.
    et ce faisant nous permettons à l'énergie de circuler...librement et de voir des transformations s'opérer !

    Je viens de trouver d'ailleurs un merveilleux résumé de ce qu'est le lâcher-prise, résumé d'ailleurs d'un ouvrage français.
    Je ne sais pas ce qu'il vaut mais je trouve cet article très pertineent et vous l'envoie pour que vous puissiez méditer à ce sujet là aussi !


    « LE LACHER PRISE : c’est dire oui à la vie » de Rosette Poletti et Barbara Dobbs


    Définition : c’est accepter de s’ouvrir à l’imprévu, de modifier son interprétation et son regard, c’est aussi de faire le deuil de quelque chose à quoi on tenait, c’est encore pardonner et mettre son attention sur ce qui est ici et maintenant.

    1. les croyances et les habitudes :

    - les cinq messages contraignants : sois fort, sois parfait, acharne toi, dépêche toi, fais plaisir

    Solutions : Identifier les messages reçus, se donner des permissions nouvelles, lâcher prise des interdits et des croyances limitantes.


    2. la codépendance

    Définition : Etre préoccupé par ce qui est à l’extérieur de nous, nous perdons contact avec notre être véritable : pensées, émotions, décisions, choix, expériences, désirs, intuitions, aspirations. C’est quelqu’un qui tente de « sauver les autres » sans tenir compte de ce qu’elle ressent, c’est quelqu’un qui se laisse manipuler.

    Solution : prendre conscience,

    3. Le lâcher prise des buts dépassés

    L’attachement à des buts est un obstacle au lâcher prise. Ce n’est pas le fait d’avoir des buts mais la force de l’attachement à ces buts, l’identification aux buts que l’on poursuit. Tenir à la réalisation de ses buts plus qu’à tout le reste rend fragile. L’angoisse et la peur peuvent s’infiltrer dans l’esprit. La paix ne peut plus règner, le bonheur s’en éloigne.

    Solution : être ouvert au fait qu’il y aura peut être à modifier ses buts, à renoncer à ses buts, à en changer.

    4. Lâcher prise des émotions négatives : le ressentiment, la rancune, la haine, le désir de vengeance ou encore la peur

    Solutions en étape :

    - prendre conscience de ses émotions

    - réaliser que ces sentiments sont en nous et qu’ils n’ont rien à voir avec la réalité. Nous nous rendons malheureux, parce que nous nous agrippons sur des illusions, des buts irréalistes.

    - ne pas s’identifier avec le sentiment négatif.

    - changer soi même, c’est lâcher prise du désir de voir les autres changer.

    5. Lâcher prise du ressentiment

    Celui qui vit la douleur d’avoir subi l’offense ne peut atteindre la paix intérieure qu’à travers le lâcher prise que représente le chemin du pardon. Cela permet de s’accrocher au passé et de vivre dans un ressentiment constant.

    Il faut savoir pardonner les autres et se pardonner afin d’avancer, de laisser le passé derrière soi et porter son attention au présent.

    6. Changer ses croyances limitantes

    - Nos pensées émanent de nous et peuvent être contrôlées par nous

    (technique : affirmer son attention de changer ses pensées, si elles viennent vers nous, imaginez qu’elles se transforment en feu d’artifice laissant place à une pensée désirable.

    - on peut dépasser ses échecs, ses manques et ses habitudes limitantes en les laissant derrière soi.

    7. Changer ses attentes

    Lorsque les personnes ont des attentes dépendantes vis à vis de leur entourage et des situations qu’elles rencontrent, elles se trouvent dans un état désagréable et ne lâche pas prise.

    Solution : remplacer une attente par une préférence (c’est un désir que s’il n’est pas satisfait n’engendre pas de tensions ou de mal être et n’amène pas à se sentir émotionnellement séparé des autres).

    Intéressant, non ? cheers
    Je vous invite à y songer !
    Bon dimanche...et bonne continuation dans le lâcher-prise.
    I love you Gaëlle
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    Re: pause involontaire

    Message  Catherine le Sam 24 Jan - 19:50

    Chère Annette,

    As-tu lu le message de Liebestraume, écrit aujourd'hui et ayant pour sujet "La vie devant, la vie derrière". Je trouve son témoignage très intéressant. lis le à l'occasion si ce n'est pas déjà fait.

    Amicalement,

    Catherine

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    La force est en vous...

    Message  charline le Sam 24 Jan - 20:20

    Bonsoir à toutes et à tous,

    Je vous conseille vivement de lire le livre de Louise L. Hay "LA FORCE EST EN VOUS"...C'est une thérapeute reconnue au niveau international...C'est un livre positif dédié aux ressources intérieures de l'être humain, à son pouvoir, à sa créativité...

    Bonne lecture...

    Charline

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    re-moi !

    Message  Annette le Lun 26 Jan - 8:43

    ouh la la la la, les filles, vous êtes toutes aussi formidables les unes que les autres, et comme je me suis absentée un petit moment du forum, je ne sais plus à laquelle répondre, alors je réponds à toutes en même temps ! moi qui étais si mal il y a quelques jours,qui me sentais comme une petite chose misérable, je me sens revivre, de toute cette énergie et de cette amitié attentive que vous me manifestez... Par laquelle commencer ? Allez, Sylvie : toi qui portes le même prénom que ma prof vénérée, je t'assure, ne t'en veux pas car je ne t'en veux pas du tout, j'étais dans une mauvaise passe, c'est tout ! c'est tombé comme ça que tu zappes mon prénom et que tu me transformes en Isabelle... c'est oublié, ok ? et je ne demande qu'à te connaître à travers ce forum qui commence à beaucoup me plaire. Question pratique, je suis de plus en plus régulière, grâce à ce soutien qu'on s'apporte toutes. Génial !
    Gaelle, j'ai trouvé ton site "yogapourtous" très bien fait, j'ai suivi la petite programmation de la semaine, et ça me donne plein d'idées pour enchaîner certaines postures et créer mes séances. Avant, j'étais un peu dans le flou. Dernièrement, on m'a dit de "lâcher prise", donc je vais suivre à la lettre tes conseils.
    Catherine, ma chère Catherine, je n'ai pas encore lu le message de Liebestraum, mais ça ne saurait tarder ! de mon côté, je t'indique, enfin je vous indique à toutes un bouquin que je viens d'acheter : "le pouvoir du moment présent" d'Eckhart Tolle (nom aussi bizarre que son allure de lutin, mais ça vaut le détour !!
    Ah ! je finis par Charline : Ecoute, j'espère vraiment que tu vas trouver un remède à ces migraines. Mon fils est étudiant en médecine chinoise, je vais lui poser la question, qu'il transmettra à ses profs (praticiens hyper-doués). Il ne faut jamais considérer qu'un mal est héréditaire et qu'on n'y peut rien. On peut quelque chose à TOUT ! un autre exemple, mon père souffrait de névralgies faciales du trijumeau,(qui surgissaient n'importe quand, même en riant ou en mangeant !) il parait que c'est une des douleurs les plus intolérables qui existent. Et bien, une acupunctrice a réussi à le débarrasser de ça. Alors, hauts les coeurs, en s'y mettant tous, en réunissant nos connaissances, on devrait y arriver. En tous cas, essaie de te détendre le plus possible
    Je tiens compte de chacun de vos conseils, et j'espère n'avoir oublié personne, je vous embrasse toutes et je vous souhaite tout ce qu'il y a de meilleur à vivre en ce monde, dans la sérénité et la joie.

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Gaëlle...ma question se trouve ici....

    Message  charline le Mar 27 Jan - 18:45

    charline a écrit:Merci Gaëlle de nous avoir expliqué la méthode "focusing"...J'ai lu avec beaucoup d'intérêt la page explicite, c'est vraiment très intéressant et fabuleux à la fois...peut-être que j'arriverai à résoudre certains problèmes qui demeurent sans réponse....Je relirai ce soir cette méthode avec beaucoup de plaisir, quant à moi, je me permets de saluer toutes vos interventions qui sont lues instantanément...j'ai beaucoup de plaisir à vous lire et à apprendre...D'ailleurs, ce soir, j'aurai la primeur de pratiquer votre programme de séance quotidienne, toutes les postures qui sont incluses dans le billet de Maryse d'aujourd'hui...Je me permets tout de même de vous faire une petite suggestion, j'aurais aimée un peu de détail dans vos postures bien qu'elles ne me soient pas du tout étrangères mais j'aime avoir toujours un avis non pas pour comparer mais pour apprendre...d'autres choses...
    Encore merci...pour tout ce que vous nous faîtes partager...

    Que cette journée soit remplie de rires d'enfant et de douceur...

    Charline

    Contenu sponsorisé

    Re: pause involontaire

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 21:56