Célébrons la spiritualité

En quarante matins de pratique spirituelle, votre conscience connaîtra un éveil à la mesure de celui d'un foetus en 9 mois. - Rumi


    Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 98
    Localisation : Gatineau, Canada
    Date d'inscription : 05/01/2009

    Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  Admin le Mer 4 Fév - 22:37

    Bonsoir tout le monde,

    Hier soir, j'étais sur l'autoroute et je devais traverser un pont qui est un vrai bouchon à cette heure-là. J'ai pris une route alternative pour éviter le bouchon, mais... pas de chance. Sur cette route aussi, les voitures étaient pare-chocs à pare-chocs et je ne pouvais plus faire demi-tour. Lorsque je suis prise dans la circulation comme je l'étais, j'essaie de rester calme (j'en suis maintenant capable) et de regarder autour de moi pour savoir à quoi ressemble le moment présent (auparavant je me créais seulement du stress). J'ai fermé la radio. J'ai alors eu la chance d'observer un superbe coucher de soleil où les teintes de rosé, de rouge et de bleu s'entrecroisaient. C'était magnifique. J'ai même remarqué une teinte de bleu que je n'avais jamais vue auparavant. Je ne pensais pas qu'un tel bleu pouvait exister dans la nature. Sublime! Lorsque je suis arrivée à destination, j'étais encore renversée par tant de beauté.

    Pour moi, c'était une façon d'amener ma méditation dans ma vie quotidienne. Les moments de bonheur se cachent partout (même dans la circulation); il s'agit de les saisir!

    Avez-vous un événement qui aurait dû vous causer du stress, mais où vous avez plutôt vécu une expérience enrichissante? J'aimerais bien vous lire!

    Au plaisir,

    Maryse

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Un signe dans le ciel...

    Message  charline le Jeu 5 Fév - 2:57

    Bonjour Maryse, toutes et tous,

    L'année dernière, juste après Noël, je suis allée à l'enterrement du frère d'une amie, tout le monde était rassemblé dans le cimetière, il y avait un silence, un recueillement très solennel, près du défunt ...J'ai regardé le ciel à ce moment là, j'ai remarqué un rayon de soleil inhabituel, j'avais l'impression que le cimetière s'illuminait...et d'un seul coup est apparu un avion jaune crevant le ciel, je me suis dit, c'est un signe, cet ami me fait un dernier adieu, il s'envole pour d'autres horizons, libre, virevoltant dans l'air...

    Je garde un très bon souvenir de cet évènement et j'ai toujours un sourire, quand je regarde le ciel...

    Très bonne journée...regardez bien le ciel, il y a toujours un message...

    Charline

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  Annette le Jeu 5 Fév - 5:30

    Coucou Charline et Maryse,
    Je réponds à vous deux en même temps : oui, Maryse, ça m'est déjà arrivé, des moments magiques comme ça où on arrive à se ressaisir et à considérer les choses sous un angle plus favorable. Tout d'un coup, le ciel s'ouvre, et on oublie son stress, on oublie tout ce qui a pu mal aller jusqu'à présent. Pour ma part, c'est souvent un échange de regard et de sourire avec un enfant, une connivence. Mais j'ai un souvenir précis, dans des conditions qui n'ont peut-être pas grand-chose à voir avec ce que tu viens d'écrire, mais qui ont trait à la dédramatisation. En 1989, je rendais visite tard le soir au fils d'une de mes amies, à l'institut Curie à Paris (il était atteint d'une tumeur dans le tronc du cerveau). L'ambiance très particulière de ce service est restée gravée dans ma mémoire. Là-bas, les médecins, les infirmières, et les enseignants portaient tous une petite plaque en bois (badge) avec leur prénom gravé dessus. Rien ne disait leur fonction, rien ne les distinguait. Et un médecin passait, il s'appelait François, et il avait une paire de moustaches hallucinante (genre 1900 !) Il faisait tout pour faire rire les enfants qui étaient pourtant très repliés sur leur douleur, et avec lui, ça marchait. A 23 h, on est tous partis d'un grand éclat de rire, et tout d'un coup, on ne pensait plus à la maladie ni à la raison de notre présence dans ce lieu. C'était un vrai soulagement ! si on arrivait tout le temps à rire de nos misères, ça changerait peut-être beaucoup de choses ?
    Pour répondre à Charline, ça me fait penser au testament de Paul-Emile Victor (il avait rédigé son propre faire-part de décès avec beaucoup d'humour). Il avait annoncé à sa femme que, après sa mort, il essaierait de lui envoyer un signe, un message. C'était à Bora-Bora, le ciel était limpide, pas un nuage à l'horizon, et tout à coup, au moment de ses obsèques, un petit nuage en forme de coeur s'est formé dans le ciel. Je me souviens de la photo de sa femme, les bras levés vers le ciel et un grand sourire. Elle avait eu son "message".
    donc, ma chère Charline, je te suis "à fond" quand tu dis que tu l'as interprété comme un message. J'ai aussi eu une autre sorte de message. En mars 1998, j'ai perdu mon meilleur ami, Daniel. J'étais évidemment dans un sale état. Quelques nuits après son décès, j'ai rêvé que je me blottissais contre lui, et qu'il était tout chaud et me rassurait "ne t'en fais pas, tout va bien". Le souvenir de ce rêve est encore très très présent et me réconforte. Voilà ce que je peux "apporter" aujourd'hui. Merci de vos messages. Affectueusement.
    avatar
    clarisse o)

    Nombre de messages : 91
    Localisation : belgique
    Date d'inscription : 29/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  clarisse o) le Jeu 5 Fév - 8:56

    sunny ,

    Oh que oui partir du stress en Soi pour transcender en moment magique de beauté et de pleine vie qui circule, j'ai des tas d'exemple sur le sujet...qui prendrait la place entière du forum...
    Certains en parlions dans l'une ou l'autre fenêtre du forum, tout dépend de la façon dont nous portons notre regard interne sur les choses et de notre choix de se laisser aller dans la souffrance ou autre...

    Hier, je reçois un courrier recommandé de la part du service social m'ayant octroyé aide financière pour remplir ma cuve a mazout en décembre dernier...de 550 euros (1000 litres de mazout)...m'étonnant de ce courrier, je l'ouvre rapidement sentant le stress monter, il m'affirme que la décision d'octroi est annulée..."zut" me dis je "me retrouve alors avec cette facture là en plus a payer, sans même déjà pouvoir payer les autres en liste d'attente..." et de suite se met en place une autre décision, celle de ne pas m'en faire trop vite avant de plus amples infos et de téléphoner pour savoir de quoi il s'agit plus précisément...l'assistance sociale prenant en charge mon dossier m'annonce "oh non... pas de soucis Madame Vandy, un service par lequel nous pouvons décaler des fonds financiers en lien a nos services n'a pas estimé opportun de soutenir cette livraison, frais trop peu onéreux...cependant votre livraison a bien été prise en charge par nos soins..." drunken

    J'ai eu rendez vous avec autre service hier pour agencer le règlement de mes dettes soutenue par un service de médiations de dettes ( la belgique offre oh que combien de soutien social... merci)hier... je pouvais partir vers le rendez vous, déconfite, stressée, moral à plat... et c'est une journée hier que j'ai choisie en présence de gratitude interne pour tout ce que j'avais prévu de faire qui ne m'a guère placée dans ces sentiments. Cela m'a été renvoyée gentillement par l assistante sociale s occupant du dossier, vous êtes resplendissante (peut etre plus ce mot qu'elle a utilisé mais j aime utilisé celui-là hihi geek ), lui répondant que je sens que les blocages se transforment, que la vie recircule plus aisément, que la confiance et estime de moi remonte un fameux coup, elle me répond ça se voit par votre entrain dynamique, votre habillement...nous avons parlé de ce processus de prise en charge...de tout le travail intérieur que j'avais décidé d'entreprendre en rapport à celui-ci...remerciant tous les alliés à cela...elle me dit que bien les 80 % des gens fréquentant le service ne sont ni dans la conscience, ni dans l'énergie (qui va avec bien sur) de voir ce processus comme occasion de transformation interne... et que cela lui relevait son moral aà son tour d'être remerciée et témoin de cela...tout sourire circulait en ses lieux...nous sommes entrés alors dans l'avancée concrète du sujet... cheers

    J'ai accompagné un brave homme vers ce pas sage de fin de vie vers mort...un peu incognito pour le service social où je travaillais car pas vraiment de partage commun de cette mentalité... juste communiqué avec ses enfants ... j'ai accepté par la pratique d'être un relais entre ce qu'il ressentait sur sa vie, sur ses enfants sans qu il puisse le partager directement à ceux ci...Au moment du départ, je me présente à deux de ses enfants, le corps véhicule de leur parent sur le lit encore...le fils quitte les lieux et me retrouve avec sa fille...je venais installé une bougie et carte , agençant pti hotel symbolique dans la chambre, je demande si je ne dérange, elle me dit non non restez seulement... elle me confie qu'elle regrette, regrette tellement de n'avoir pu être là où moment du départ, alors qu'elle a tenté d'être auprès de lui le plus possible...je me suis sentie dans cet état canal...et là pour l accueillir, des paroles d'une sagesse immense, dans une douceur extrême toujours en lien à cet homme sont venue prendre possession de ma présence sur les lieux..." vous êtes là au moment du départ, il ne souhaitait pas que vous soyez là pour partir mais a bien entendu votre message, cette autorisation d'amour ce partage de lui dire, tu peux partir papa...et de lui confier tout ce que son papa m'avait partagé ces derniers temps avant de partir... elle écouta vaillamment, le coeur en larmes, ne se doutant absolument en rien de tout ce que je lui partageais...elle me demanda de se retrouver quelques jours plus tard et réécouta les mots..; et encore ensuite et ensuite, je fus invitée au sein de la famille le jour de la célébration d'au revoir...nous sommes devenues amies...

    J'ai demandé à cet homme s'il aspirait à une chose en particulier avant ce pas sage...: il m'a répondu"de la vie, je n'attends plus rien, j'ai eu tout ce que je pouvais désiré, une femme magnifique partie un peu tôt pour moi et des enfants superbes, adorables, ils m'ont déjà tout donné... et un travail passionnant...si je peux désiré quelque chose encore c'est une ballade à cheval...!!!!" j'ai réfléchi à laquestion car il aurait été possible d'amener un des chevaux de ses enfants en la maison de repos...et physiquement parlant, en chaise roulante...et hyper sensible dans de grandes douleurs physiques, sans maladie spécifique diagnotisquée...le concrèt fut plus limitant...j'entrai un jour dans sa chambre et me suis lancée... vous désirez encore aller vous ballader à cheval, allons y... "il me dit d'accord et je l'ai guidé vers un voyage intérieur..." avant que je ne quitte les lieux il m accroche par le bras et me dit tiens en me tendant un morceau de chocolat... merci maintenant je peux m en aller... I love you I love you I love you

    bien de la pépite en votre coeur monsieurs dames
    cla flower

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  Annette le Jeu 5 Fév - 10:25

    Clarisse,
    J'ai l'impression de te connaître (et de t'apprécier) un peu plus à chaque message que tu envoies. C'est chouette de découvrir tout ça !continue !
    avatar
    clarisse o)

    Nombre de messages : 91
    Localisation : belgique
    Date d'inscription : 29/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  clarisse o) le Jeu 5 Fév - 11:36

    Annette,

    I love you sunny clown I love you

    cla flower

    Marie-France

    Nombre de messages : 15
    Localisation : Rive Nord de Montréal, Québec
    Date d'inscription : 19/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  Marie-France le Jeu 5 Fév - 14:55

    Maryse,

    C'est ce vers quoi je tends, intégrer la méditation ou les moments de relaxation, non pas en dehors des choses qui arrivent, mais bien, au moment même où elles arrivent. Ton récit (durant les bouchons de circulation) en est un exemple PARFAIT.

    C'est la façon que je parviens, (la meilleure qui soit pour moi), à vivre ce défi.

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    L'instant présent...

    Message  charline le Jeu 5 Fév - 15:16

    Bonsoir Annette, Maryse...Marie-france..Clarisse...

    En vous relisant, j'ai l'impression que je suis hors sujet ?? N'ai-je pas fait une erreur d'interprétation ??

    Merci de m'éclaircir...

    Très bonne soirée à toutes et tous...

    Charline
    avatar
    clarisse o)

    Nombre de messages : 91
    Localisation : belgique
    Date d'inscription : 29/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  clarisse o) le Jeu 5 Fév - 15:36

    pour moi tout est juste, car exprimé spontanément Charline
    I love you
    cla

    Marie-France

    Nombre de messages : 15
    Localisation : Rive Nord de Montréal, Québec
    Date d'inscription : 19/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  Marie-France le Jeu 5 Fév - 17:28

    Bonjour Charline,
    Ton message faisait référence à l'importance de voir la beauté dans des choses où, au départ, on ne le perçoit pas spontanément. Dans son message de départ, Maryse avait mis en lumière cet aspect des choses. Donc... ton message donnait un bel exemple de cette belle façon de percevoir le monde. Merci pour ce partage.
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  Catherine le Jeu 5 Fév - 17:50

    Bonsoir à tous, Bonsoir Clarisse,

    Pas de mot pour dire ce que je peux ressentir à lecture de ton message. Il mélange la difficulté de ta vie quotidienne et l'espoir d'un "lendemain sans peine" avec la lumière que tu sais apporter aux gens sur le départ.
    Déjà ton premier message sur ce sujet m'a beaucoup ému. Une aide inestimable pour ceux qui partent. la magie de tes mots. Merci de nous rappeler que les choses ne sont pas si simples. Chacun a son lot de malheur mais il faut savoir relativiser comme tu sais si bien le faire. Je ne sais pas si c'est le yoga qui te donne cette force. Je t'envie presque. tu sais prendre la vie à pleines dents alors qu'elle est si dure avec toi. Tu sais accompagner dans la mort comme si tu savais quel chemin sera le plus simple pour celui qui part. Je t'admire et te remercie pour ce partage qui nous rappelle qui nous sommes.

    Au plaisir de lire tes longs messages, tous aussi enrichissant s et émouvants.

    Bonne soirée à toi,

    Amicalement

    Catherine

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Merci à vous...

    Message  charline le Jeu 5 Fév - 18:05

    Merci Clarisse, Marie-France, Catherine...pour tous vos messages chaleureux, c'était important pour moi de savoir si je ne faisais pas fausse route...Le matin, j'ai dû mal à émerger!! ça va, grâce à vous, je suis rassurée...Cela fait du bien d'être comprise...merci encore... I love you
    Très bonne nuit à vous toutes et à vous tous... Sleep
    Charline
    avatar
    clarisse o)

    Nombre de messages : 91
    Localisation : belgique
    Date d'inscription : 29/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  clarisse o) le Jeu 5 Fév - 19:42

    oups gloups, touchée en plein cœur, merci les filles... Embarassed
    Attention long message encore fois pour belle expérience à partager...je promets de faire des efforts pour racourcir mes propos...je commence ... euuuuhhhh.... demain... clown
    Alors que dans mon lit, m'a démangé le besoin, l'envie plutôt car un besoin est vital une envie l'est moins...de venir réouvrir le pc pour vous partager ceci. Certes en lien avec une urgence intérieure de changement...
    J'ai reçu un grand cadeau ce soir, un de plus par ce pas sage au forum...
    Reçu comme cadeau car partagé avec tant de bienveillance, gentillesse et souci de constructivité...
    Alors que je désirais partager quelques propos sur le besoin de me rebeller, j'ai été consciencieusement recadrée par Maryse, ange gardien de ce forum...Un cadrage comme un parent bienveillant et aimant peut le faire envers son enfant...ou d'une sœur à son autre...Merci Maryse... I love you
    La rebellion est parfois nécessaire, même utile je pense au bon développement de chaque être. Pour moi elle permet de recerner ses choix et les affirmer, mettre ses limites, reconnaitre son identité, oser dire au monde que j'existe telle quelle...Souvent la rebellion est accompagnée d'énergie forte de feu, et de
    colère aussi, si pas bien centré et canalisé, cela peut se transformer
    en propos crus et violents... agressifs...et les limites entre colère saine et agressivité est infime...Seulement voilà, j'ai dépassé des limites, celles de vouloir imposer à l'autre ma libre pensée, celle de juger l'autre ou ses actes lui-même, ayant choisi sa place, dans son propre rythme d'existance alors ce texte provoquant stress, pas pleine vivance ne sera pas partagé ici, en tout droit et certainement bonne raison...de coeur...de recadrage mais je partage ici les enseignements dégagés et la transformation de celui-ci...
    je ne veux pas pour cela non me sentir coupable, ne veux me dévaloriser ou me sentir méchante pour cela...en toute humilité je suis une femme-enfant qui s'apprend...et c'est pour cela qu'en toute transparence je viens partager cette expérience... je profite juste de cette expérience et qu'il y a moyen de s'affirmer sans rentrer dans l'autre...pas simple de communiquer hein... j'aime me rappeler les 4 accords toltèques aussi que Gaëlle nous a transmis bien veillamment aussi il y a peu...comment rencontrer l'autre, s'affirmer de qui on est dans l'amour et la construction, le respect de soi et de l'autre, amener chaque jour et toujours un peu plus le centrage et la méditation, entrer en conscience dans son coeur et le présent et partager veillament les choses même si l'on marque ses différences... Idea parler en terme de "je" revenir à Soi en est aussi bon allié...

    Une inspiration guidée du dedans m'a été donnée pour transformer certaines idées qui me tient à coeur de partager car de la rebellion, si on peut l'écouter, il en ressort une expression de besoins, de voeux chers au coeur, de souhait de meilleur...que j'exprime ici et que je pourrais exprimer aussi dans la fenetre de "qu'est ce que je veux, a quoi je rêve"

    Je me rebelle par besoin de transformation
    Je me rebelle de juste droit, rien de négatif à cela
    Je me suis rebellée ce jour alors qu'en me levant, l'adulte en moi avait le yoga dans sa tête et que l enfant ado elle désirait flémarder, énergie du corps un peu basse et voulant s'octroyer de libre choix de la fainéantise aussi, un peu...une rebellion en fait constructive laissant au corps et à l'esprit le temps d'intégration de ces moments riches et intenses de célébration.
    Je souhaite parfois comme je peux aussi beaucoup le vivre, être dans moins de sérieux, moins de "masturbation mentale", prise de tête et laisser d'autant plus de place à l'intuition, au jeu, à la folie et au plaisir du jeu...ce que je fais déjà pourtant tellement bien aussi et le partager avec d'autres adultes qui pourront tout aussi moins se prendre le chignon...
    Je me rebelle contre les je "dois", il "faut" et opte pour ma force de vie, mon pouvoir interne , être celle qui en conscience peut choisir...
    je souhaite que les toutes les dites victimes extérieures soient accompagnées dans la compassion et que je puisse comme d'autres entendre le message qu'elles m induisent de prendre soin de moi, victime dans l'enfance aussi, comme tous à différents niveaux, avec le potentiel et responsabilité ce jour de contacter mère et père en moi...aussi et d'abord...


    Je souhaite qu'il puisse exister un gand mouvement, celui de se décider
    d'aimer chaque être rencontré tel qu'il est, d'ouvrir son cœur et de demander
    ce qu'il a besoin et aussi d'exprimer le nôtre...un mouvement qui plutôt que des
    dollars ou des euros à gagner inviterait chacun à être l'ami de l'autre, càd
    être un etre cher à son coeur lui dévoilant son propre pouvoir de guérison et
    transformation , lui permettant d'accueillir nos mains posées sur
    lui ou elle et ainsi refaire circuler l'energie stagnée, la rivière de
    vie</a> couler, les cristaux de lumière rayonner...oui juste un mouvement
    invitant à faire cela sur la première personne que je peux
    rencontrer</a>, quelle qu elle soit sa couleur, son apparence, son odeur son appartenance
    philo et autre..;telle quellle...
    Je souhaite poursuivre ses richesses dans ce groupe...laissant vivre chacun dans ses choix...sans pour cela être en accord avec tout, pesant le pour et le contre avant de partager si je ne le suis pas car pas toujours utile...

    Je souhaite connecter mon plein pouvoir interne, pour tenter de ne plus être en attente extérieure... je souhaite que les humains puissent chacun retrouver les leurs et que la solidarité s'ancre plus , évitant de reposer son unique espoir envers des personnalités extérieures...

    Je me rebelle contre les croyances limitantes dont je suis parfois lasse...notamment celles rencontrées il y a peu, quand, dans amitié se construisant avec belle femme avec qui je partage sensibilités professionnelles et autres...je me suis surprise par une forte attirance de coeur pour cette femme et de m'en critiquer, de juger simplement pourtant un coeur s'ouvrant et tant de peurs sousjacentes... alors pour cette ouverture si intense et rapide , réciproque, désirant transformer le stress interne,nous avons choisi ensemble de parler de cela...ne dramatisant rien, accueillant en fait le plaisir et l'autorisation de retrouvailles fortes entre âmes soeurs, même si oui nous avons été ouvertes au plaisir de la sensuailité, nous trouvant belles, échanges vibratoires profonds...lors d'un échange massage et de temps de relaxation aux thermes...

    Je souhaite parfois de ce forum d'en sortir les gens avec lesquels j'échange en direct...


    qu ensemble nous puissions aussi danser,
    partager de bons plats, se masser, rigoler , pleurer si besoin, jouer a
    cache-cache, tournoyer d'ivresse autour d un grand feu de vie, prendre l'enfant
    de l autre sur ses propres épaules et en tomber à la renverse dans meule de
    foin, riant aux éclats...

    Je me rebelle contre mes prises de tête


    alors que la vie peut etre aussi simple qu'un
    message que voici: "c'est quelque un qui t envoie de grosses baises, qui
    te souhaite une bonne soirée et que tout aille bien, voilà...le mal à la hanche diminue
    un peu...voilà" laissé sur répondeur, message de ma maman, lorsque je prenais mon bain
    tout à l heure...



    Je me rebelle pour entrainer les gens à le faire aussi je pense, ça restimule le feu intérieur, et le yoga et la méditation nous renforce la capacité au chaque jour de se canaliser...et donc de ne pas en avoir peur car que constructif alors...

    je souhaite rencontrer ton chat Catherine, yogater avec toi...je souhaite poursuivre ces échanges riches de sens...dans la vie qu'ils induisent...je souhaite être une petite souris pour rencontrer les personnes qui sont dans les coulisses de ce forum, de plein juste droit évidemment...et tout a sons sens et son importance...
    je souhaite un peu de folie, de rêves et rires...
    Je souhaite vivre en direct, même si déjà ma vie dans le pc est riche en rencontres, ces rencontres ci...
    Je souhaite partager adresses mails et coordonnées pour ouvrir le contact au delà de cette célébration, je viendrais frapper à votre boite aux lettres...
    Je souhaite choisir, même si c'est passer par des difficultés en choisissant cela... je désire choisir plutôt que de subir...et ça ça donne peut etre un peu de ma force alors...

    Jvous bisouille
    cla
    flower
    avatar
    clarisse o)

    Nombre de messages : 91
    Localisation : belgique
    Date d'inscription : 29/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  clarisse o) le Ven 6 Fév - 6:31

    Mon ancien message ("nommé rebellion gratuite") sur la rebellion a été lu par certains avant qu'il ne soit ôté pour forme irrespectueuse des autres...
    En toute humilité et chaleureusement, je tiens à m'excuser pour celles et ceux que j'aurais pu "peiné" ou "violenter"...
    Je suis aussi aussi en chemin, j'apprends chaque jour...
    Merci
    Namasté sunny

    Clarisse flower
    avatar
    clarisse o)

    Nombre de messages : 91
    Localisation : belgique
    Date d'inscription : 29/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  clarisse o) le Dim 8 Fév - 19:13

    helllooo,

    Bien que je ne sens le besoin de me justifier et bien de m'affirmer dans qui je suis et le partager... pour éviter toute confusion et interprétation... j'ai parlé oui d'oser dire que trouvé une femme belle, d'avoir sentir attirance pour sa beauté et nos sensibilités communes... cela ne veut dire en aucun cas que j'ai choisi de vivre l'homosexualité...
    merci
    cla flower
    avatar
    philippe

    Nombre de messages : 41
    Age : 59
    Localisation : isére france
    Date d'inscription : 20/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  philippe le Lun 9 Fév - 4:11

    Bonjour a tous et a toutes
    La gestion du stress, je connais, mais je ne m'etais pas penche sur celui d'un ""Homme""dans un bouchon. Suspect
    .. et ce week end, je me suis retrouvé 3h dans un bouchon en redescendant du ski...au bout de 30 mn , j'ai cherche des raccourcis, j'ai essaye de dépasser, J'ai ete...NUL No
    Au bout d'une heure... je suis pas un rapide...J'ai repensé à vos posts et celui de maryse alors ...la montagne était si belle, les enfants racontaient des blagues, la vie dans la voiture s'organisait differemment autour de cet evenement...j'ai ouvert ma vitre, respiré un grand coup, souris a ma compagne..et apprecie les 2 autres heures..en plaignant les excites qui essayaient de me depasser ou s'en... sur le bord de la route.
    Finalement un moment de vie pas si désagreable et ce soir je ferai un feed back avec la famille sur ce retour..raté. Laughing

    Merci à vous et à vos temoignages.


    Dernière édition par philippe le Lun 9 Fév - 16:57, édité 1 fois
    avatar
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 98
    Localisation : Gatineau, Canada
    Date d'inscription : 05/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  Admin le Lun 9 Fév - 10:27

    Bonjour Philippe,

    Je suis très contente que mon témoignage vous ait servi! Very Happy 3 heures, c'est très long! Mais c'est vrai que, lorsqu'on y regarde de près, le bonheur se trouve partout!

    Au plaisir de vous lire,

    Maryse I love you

    Marie-France

    Nombre de messages : 15
    Localisation : Rive Nord de Montréal, Québec
    Date d'inscription : 19/01/2009

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  Marie-France le Mar 10 Fév - 12:10

    Bonjour Philippe,

    Votre message témoigne de l'importance de vivre pleinement le moment présent, et montre une façon simple de saisir l'instant. Sachons utiliser ces moyens à notre portée pour parvenir à arrêter le temps et donner une signification aux petites choses. Une merveilleuse façon de célébrer la vie.

    Je m'en vais de ce pas observer le monde...

    Bonne journée!

    Contenu sponsorisé

    Re: Vivre le moment présent dans un bouchon de circulation

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 22:00