Célébrons la spiritualité

En quarante matins de pratique spirituelle, votre conscience connaîtra un éveil à la mesure de celui d'un foetus en 9 mois. - Rumi


    14ème journée : à coeur ouvert

    Partagez
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    14ème journée : à coeur ouvert

    Message  Catherine le Mer 28 Jan - 11:27

    Bonjour à tous,

    Mon message risque d'être un peu confus, et je m'en excuse par avance. Mes émotions se bousculent de toute part aujourd'hui et j'ai décidé de les partager avec vous.

    Marie-lou, la nourrice de mon fils, est devenue une amie. Vingt ans que nous nous connaissons maintenant. Elle m'a appelé hier pour m'annoncer le suicide de son mari : il s'est pendu dans le garage. Ce sont ses filles qui l'ont dépendu. M-L n'a pas voulu y croire, malgré le message laissé par son mari dans la boite aux lettres.

    Je ne pourrais expliquer toutes les émotions qui sont passées en moi depuis hier soir. C'est comme si j'avais pris en plein fouet, en plein cœur, toute la détresse de sa voix. Mauvaise nuit ... naturellement.
    Ce matin, je me suis levée à 7h pour faire la 1/2h de yoga et la méditation. J'ai mis la musique et décidé de ne pas mettre une séance guidée mais de me concentrer sur les asanas de façon à ne pas laisser mon esprit prendre le dessus. Par contre la méditation, je n'y suis pas arrivée.
    Heureusement, que je n'avais rien d'important à faire aujourd'hui. Pendant les courses, mon esprit était ailleurs. J'ai décidé de faire du ménage afin de vider l'esprit, sur les sons de bols chantant, ... J'ai l'impression d'être en hypersensibilité !

    c'est fou, le fait de me retrouver devant l'ordinateur, je n'arrive plus à vous dire tout ce qui m'est venu à l'esprit et que j'avais décidé de vous dire.

    Ce forum est comme une thérapie de groupe ... Nous arrivons à nous ouvrir, à partager, à communiquer.

    La méditation ... entrer en soi... est-ce pour cela que les émotions sont si fortes aujourd'hui ? Je pense que ce n'est pas neutre. La raison n'est pas neutre non plus mais la mort m'a rarement touché ainsi, aussi fort.

    Voilà ce que je voulais partager. d'autres pensées peut-être mais je crois que l'idée essentielle est là.

    A ce soir, après la méditation.

    passez une bonne journée

    Amicalement

    Catherine
    avatar
    yogapourtous

    Nombre de messages : 54
    Localisation : saint-eustache, québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    toutes mes sympathies

    Message  yogapourtous le Mer 28 Jan - 11:50

    Toutes mes sympathies Catherine et surtout toutes mes meilleures pensées pour ton amie et sa famille.
    J,en ai eu moi-même les larmes au yeux et la chair de poule en lisant ton message.
    Merci pour ce beau partage et je t'envoies tout mon soutien, même de l'autre côté de l'océan, pour vivre cette épreuve du mieux possible...
    Puisse tu accueillir la peine, la colère et les grands bouleversements que crée chaque deuil (et surtout un suicide) avec beaucoup de douceur, de respect envers toi-même et d'empathie.
    Bonne journée et bon courage ...
    Gaëlle

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Bon courage...Catherine

    Message  charline le Mer 28 Jan - 13:45

    Catherine,

    Je suis de tout coeur avec toi et avec ceux que tu aimes...Bon courage dans cette épreuve qui est toujours un moment difficile à passer et à comprendre (le suicide)...

    Je te témoigne toute ma bienveillance, à toi, à ton amie et à toute sa famille...

    Charline
    avatar
    yogapourtous

    Nombre de messages : 54
    Localisation : saint-eustache, québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    pour toi Catherine, ton amie et tous les autres

    Message  yogapourtous le Mer 28 Jan - 15:25

    Cette nouvelle m'a beaucoup ébranlée ce matin, même si je ne te connais pas , juste par le biais de ce forum. J,avais le gôut de me "téléporter"en France et de te serrer dans mes bras !
    Mais bon la technologie n'est pas encore assez performante...

    Mais je l'ai fait d'une autre façon, avec mon coeur, avec mon âme, en t'incluant dans mon Cercle, ton amie et l'âme de son mari disparu,
    grâce à une méditation guidée que j'avais mentionné dans un autre envoi.

    la revoici, c'est la dernière, celle de 22 min. "Cercle de Lumièere" d'amour

    http://cachrachel.chez-alice.fr/Amour.htm

    je t'y ai inclus ainsi que tous ceux que je connais qui ont besoin de cette énergie de guérison

    sunny
    Puisse la lumière dorée de guérison vous envahir à votre tour...
    Gaëlle
    avatar
    Betty

    Nombre de messages : 153
    Age : 43
    Localisation : Antibes 06 (France)
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re : Bon courage

    Message  Betty le Mer 28 Jan - 15:51

    Bonsoir Catherine,

    Je souhaite à ton amie ainsi qu'à sa famille et à toi, beaucoup de courage. Je ne connais que trop le sujet et ce que l'on ressent dans ces moments là.

    Le premier conseil qui me vient c'est de ne surtout pas garder ses émotions pour soi. Il en faut en parler et évacuer cela. Pleurer quand ça vient et ne pas se retenir. Ne surtout pas culpabiliser,il n'y a rien à comprendre, c'est la faute de personne, il a choisi cette voie parce qu'il était malheureux et personne ne pouvait l'aider dans la spirale ou il se trouvait.Et il n'aurait pas voulu que l'on soit malheureux pour lui, ce geste, il l'a fait pour abréger de trop grandes souffrances. Il est libéré et heureux.

    Dites vous que vous n'êtes pas seules, on pense tous et toutes @ vous très fort.

    Malheureusement, il y a des gens a qui ont a donné la vie, qui ont choisi de la reprendre par ce qu'ils ne sont pas heureux sur terre. Il m'a fallu 8 ans pour comprendre ça. Alors, il faut se battre, le Yoga et la méditation sont le meilleur remède pour ne pas sombrer nous aussi.

    Ton amie ainsi que ses filles vont vivre des moments bien difficiles, ce n'est pas pour autant qu'il faut oublier ceux qui entoure la famille qui sont également sous le choc.

    Tout ceci à réveiller en moi de bien mauvais souvenirs, je m'en souviens comme si c'était hier.

    Il y a 8 ans, mon beau-frère plus jeune que moi, n'allait pas bien, depuis plusieurs mois. Nous n'arrivions pas à l'aider, il refusait toute aide. Un soir, il est parti et on ne l'a jamais revu, il s'est jeté par dessus un pont.

    Le jour ou ma belle sœur l'a trouvé à 500m de chez elle, mon mari est parti en me disant qu'il avait trouvé la voiture, je ne l'ai revu qu'au beau milieu de la nuit et j'ai compris. Je suis restée seule toute la journée, avec une angoisse grandissante, mes parents étaient en Bourgogne et ne pouvaient restés avec moi au téléphone toute la journée.

    Ne voyant pas mon mari revenir, j'ai su que quelque chose de grave était arrivé, C'est comme si au fond de moi même on m'avait déchirée, il était comme mon petit frère.

    Depuis ce temps là, je dois assumer ma peine, la famille de mon ami fait un blocage, ce sujet est tabou, j'ai dû des années durant me cacher pour pleurer pour ne pas leur faire de peine. Et mes soucis d'estomac sont apparus à ce moment là.

    Je n'ai jamais pu faire évacuer à mes beaux parents, ma belle sœur, pas même à mon mari.

    C'est la raison pour laquelle, ça me fait tant de bien de vous parler.

    Ça n'est pas parce que ça n'est pas quelqu'un qui vit avec toi que tu ne souffres pas.

    Il est évident que la méditation va être difficile mais surtout gardes le Yoga, il faut chasser ce négatif et t'occuper l'esprit : c'est plus facile à dire qu'à faire.

    Et surtout garder les plus beaux moments en leur présence dans son cœur.

    Catherine, je t'envoie toute mon amitié ainsi qu'à ton amie et sa famille.

    Bon courage @ vous

    Sincèrement,
    Betty
    Namaste
    sunny

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    14ème journée, à coeur ouvert

    Message  Annette le Mer 28 Jan - 17:16

    Chère Catherine,
    Je suis infiniment désolée de me connecter seulement maintenant et de ne pas avoir lu ton message plus tôt. que te dire ? j'ai déjà été confrontée à ce problème et à bien d'autres qui m'ont marquée. Tout ce que je peux dire pour te consoler, c'est que chacun choisit son destin, et que malgré tous les mots et toutes les attentions, parfois on est impuissants à détourner quelqu'un de son "mal-être". Dernièrement, nous avons perdu un ami (un peu perdu de vue) de la même façon, et on n'a rien vu venir. Il y a certainement une très longue histoire derrière ce suicide. Tout ce que tu peux faire est de soutenir ton amie et ses enfants, et prier pour l'âme de cet homme. J'exposais à Maryse justement une idée qui me venait, juste avant de lire ton message : j'aimerais qu'on continue tous à s'écrire, mais également qu'on puisse instaurer un moment en commun, à la même heure chaque jour, de méditation. Hier, pendant ma méditation, je me suis sentie vraiment ouvrir mon coeur et prier pour que chacun en ce monde puisse connaître un moment de paix et de bonheur comme celui que je ressentais. Je ne sais pas si tu as entendu parler de Maguy Lebrun et de ses groupes de prière dans l'Isère ? Je ne peux pas dire que j'adhère à tout, mais cette communauté qui prie ensemble très fort, développe apparemment une grande force spirituelle. Ensemble, on est plus forts. Je t'en reparlerai plus tard. Sache que ce soir, je pense à vous, ton amie, ses enfants, leur famille et toi qui as été si choquée par ce drame. Je souhaite que chacun arrive à retrouver son équilibre, et même si c'est long, que chacun puisse de nouveau être heureux un jour et accepter.
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    Merci à vous tous

    Message  Catherine le Mer 28 Jan - 21:37

    Je vous remercie énormément pour vos témoignages. Je suis très touchée. J'ai dû mal à continuer car les larmes me sont montées aux yeux en lisant vos messages.

    Cependant je tiens à vous rassurer. je vais bien mieux que cette après-midi et j'ai presque honte de vous avoir fait vivre ce moment douloureux avec moi.

    Après avoir écrit le message, j'ai essayé de discuter avec mon mari. Lui dire que ce suicide m'avait énormément touché. Je ne lui cependant pas dit que ce matin, en allant faire les courses, j'étais passée voir Marie-Lou pour savoir comment elle allait, lui dire qu'elle pouvait compter sur moi si elle avait besoin de quelque chose, lui dire ... Elle n'était pas chez elle.
    J'ai essayé de dire à mon mari le peu de mot que Marie-lou m'avait dit la veille et le mal être que j'avais ressenti... mais ce fût un "excuse moi, mais je ne veux pas ressentir ce mal-être" et il est parti ! Je me suis retrouvée avec une émotion si forte...

    Je savais qu'il existait une méditation sur le ressenti : "Comment je me sens ici et maintenant" et je me suis dit que je n'avais rien à perdre. cette méditation, je l'avais déjà essayé mais en vain, je m'y étais pas retrouvée.
    Cette méditation, je vous la recommande le jour où vous avez un trop plein d'émotion : peine, colère, stress, que sais-je encore.
    Elle me fut d'un grand secours aujourd'hui.
    Cette méditation guidée vous demande de prendre conscience de l'émotion qui vous habite et de la nommée. La voix vous aide même à la nommer en vous citant divers états d'être. Ensuite, ensuite j'avoue que je ne sais plus très bien. je crois que la voix demande de sortir cette émotion, mais il se peut qu'elle demande autre chose. Enfin voilà ce qui m'est arrivé. Après avoir nommé mon émotion, j'ai senti une boule au creux de l'estomac, boule que j'avais il me semble depuis le début de la journée, mais cette boule est devenue plus présente. puis elle est montée, montée jusque dans la gorge et là je me suis mise à pleurer. Ce fut presque magique, j'ai senti l'émotion sortir de mon corps, si fort que j'ai ouvert les yeux, que j'ai dû allonger les jambes, si fort que je me suis sentie ridicule au milieu de mon tapis, je me suis retournée de façon à ne pas partager ce moment si intense, rester avec mon émotion qui partait. La méditation guidée ne durait que 15 minutes, la musique allait s'arrêter alors que je n'étais pas prête. Je suis donc allée sur la méditation libre, seulement de la musique, la même musique et j'ai pu ainsi terminer à pleurer en silence sur cette musique.
    J'ai ensuite repassé, pas longtemps, avant de décider de faire 15 minutes de yoga avant le début du service. Pendant ces 15 minutes, mon corps a été d'une souplesse comme jamais je ne l'avais vu. J'ai eu l'impression que ce que je voulais, il faisait. 15 minutes intenses avec mon corps. Je suis partie travailler et j'étais surprise de me sentir sereine.
    Jamais je n'aurai pu imaginer quand je vous ai écrit cette après-midi que j'aurai à nouveau l'espoir ce soir.
    Après le service, j'ai à nouveau fait un 1/4h de yoga. Dure dure là ! pourtant que de la respiration, des étirements et de la relaxation. Pas de méditation. J'ai fait une séance de relaxation guidée "relaxation universelle" que j'avais déjà fait mais là non plus je n'étais pas allée au bout car la lourdeur de mon corps m'avait trop pesée. Ce soir, je suis allée jusqu'à la fin et j'ai été surprise de voir que cette relaxation ne durait qu'en faite que 12 minutes ! Lourdeur du corps toujours, bien-être toujours pas mais quand même une progression par rapport à la dernière fois.

    Voici la fin de journée.

    Je viens d'apprendre les résultats du concours, et je ne cacherai pas que je suis déçue. Je suis énormément heureuse pour Betty et Annette. Betty mérite de gagner sans aucun doute et le tirage au sort l'a désigné.
    Betty, dans son message, est très honnête et son calcul du nombre de message je l'avais perçue. Quand dimanche soir, j'ai vu que nous étions au même nombre de messages, je lui ai tiré mon chapeau. Riche idée de terminer execo et j'ai joué le jeu. J'ai fermé la messagerie à trois heures du matin sans rajouter un seul message. Pour moi, entre Betty et moi, il n'y avait pas de gagnante car nous étions là pour partager.
    Aujourd'hui, me revoilà devant une dure réalité, pour un concours il faut un gagnant et c'est un tirage au sort qui en a décidé.

    Je n'ai pas encore terminé de lire tous les nouveaux messages de la journée. je vais donc vous laisser.
    Je suis impatiente de revenir demain matin, continuer cette célébration avec vous. Je suis en train de vivre un moment important et cela grâce à vous tous.
    Je ne vous remercierai jamais assez.

    Je vous souhaite une bonne nuit;

    Amicalement,

    Catherine

    P.S. merci encore pour votre soutien. Je ne manquerai pas à l'occasion de transmettre vos messages à Marie-Lou, quand le moment sera propice.
    avatar
    yogapourtous

    Nombre de messages : 54
    Localisation : saint-eustache, québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    à coeur grand ouvert, merci !

    Message  yogapourtous le Jeu 29 Jan - 7:35

    J'avais posté un message hier soir avant de partir pour mes cours mais il ne s'est pas rendu ! ? Soit, les joies de la technologie. Exclamation
    Ce n'est pas grave, je me reprends et suis bien heureuse de voir que Catherine et Betty vont mieux, ébranlées par ces évènements et ces aveux.
    On ne le serait à moins..,.Moi aussi toute la journée , j'ai revécu bien des peines ...

    Je voulais vous remercier d'avoir osé ouvrir vos coeurs sur ce sujet secret et tabou de la mort.

    C'est toute cette ouverture qui amène la place à la guérison, à l'évolution et aux changements que chaque deuil (aux cadeaux même !) a à nous faire vivre...

    /"Apprennez à mourir et vous saurez comment vivre. Quiconque n'a pas appris comment vivre n'a pas appris à mourrir" Ces mots me reviennent souvent à l'esprit quand je songe à la vision que nous avons de la mort et à son rapppoort avec la vie. Ce n'est qu'en apprenant à affronter la mort que nous aurons appris la leçon la plus importante de la vie: comment faire face è soi-même, au sens le plus profond./ Sogyal Rinpoché pour la préface de l'excellent livre de Christine Longaker: Trouver l'espoir face à la mort. ( que je recommande vivement)

    J,avais écrit l'année dernière un article sur le Yoga et le deuil dans Diva-Yoga, si cela vous tente de le lire ou relire vous y puiserez peut-être des outils qui m'ont énormément servis pour ma part.

    http://www.diva-yoga.com/article-yoga-deuil.html

    Alors dans nos solitudes et nos peurs face à la mort vous venez d'ouvrir un sujet de discussion incontournable pour tout éveil à la spiritualité...

    Merci et passez une excellente soirée
    Gaëlle

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    tirage au sort

    Message  Annette le Jeu 29 Jan - 8:22

    Catherine,
    Je viens de lire ton message d'hier soir, je suis sensible à tout ce que tu vis et épatée de la façon dont tu arrives à le "traiter" et à le décrire. Pour ma part, je n'ai pas beaucoup de mémoire, et je suis donc assez incapable de décrire mes sensations 1 h après les avoir ressenties. Je reviens sur ce message parce qu'il y a à nouveau quelque chose que je ne comprends pas. A propos du tirage au sort, à moins que tu aies écrit "Betty" à la place d'Annette ? tu sais, je ne souhaitais pas gagner, et depuis le début je le dis, d'ailleurs, tu n'as qu'à regarder le nombre minable de messages que j'ai pu envoyer ! je n'ai jamais eu l'esprit de compétition, et les échanges par mail me suffisent. Si tu veux, je te laisse volontiers ma place pour avoir cet entretien téléphonique avec Maryse, ça ne me pose aucun problème, je serais heureuse que tu en profites, je pense que tu en as plus besoin que moi. Tu peux lui soumettre cette idée, si elle ne l'a pas lu (mon message) avant toi. Tu sais, la seule chose qui me tienne à coeur est d'exister un peu aux yeux des autres (malheureusement, car je considère ça comme très puéril et pathétique, mais c'est comme ça et je le reconnais, j'en suis encore là). Quand on ne me répond pas, j'en souffre énormément, je m'isole, je me replie

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Un tirage au sort...restons fair-play...

    Message  charline le Jeu 29 Jan - 8:52

    Bonjour Annette et à tout le forum,

    Je vois que le concours fait encore parler de lui!! Annette, ne te sens pas coupable d'avoir eu la chance et d'avoir été sélectionné par Maryse...C'est une très bonne chose et on ne doit pas revenir là-dessus...

    Je suis vraiment heureuse pour toi et tu ne dois pas te sentir mal à l'aise, au contraire, c'est un tirage au sort, ni plus ni moins, et tu as été sélectionnée...encore bravo...

    Moi aussi, j'ai besoin beaucoup d'attention et beaucoup d'amour et c'est parfaitement humain, Annette, tu as raison d'en vouloir plus chaque jour....tu es humaine...et c'est ça qui fait toute la différence...

    Je t'embrasse...et t'envoie un gros bisou de mon Nord à moi...

    Charline

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    coucou Charline

    Message  Annette le Jeu 29 Jan - 9:48

    Décidément, j'aime toujours autant les Gens du Nord ! une fois de plus, tu démontres ta gentillesse et ton écoute. Tu sais, ce n'est même pas tellement une question de culpabilité, c'est plutôt que je trouve inutile de se prendre la tête pour si peu, alors que la vie est tellement dure par ailleurs. On a besoin de solidarité, d'écoute, d'attention, et que l'autre veuille bien aussi recevoir ce que l'on a à lui donner, sinon "on" (c'est à dire "je") se sent mis à part. Il faut que je lutte contre ça tout le temps. Un rien me fait de la peine, alors, comme chez moi la compassion est surdimensionnée, j'évite de faire subir aux autres ce que j'ai du mal à supporter. Je ne veux pas que Catherine se sente rejetée d'une quelconque façon. Voilà, n'en parlons plus, j'ai remis ça entre les mains de Maryse, c'est elle qui va avoir la délicate tâche de prendre la décision à ma place ! (ça me soulage !) Bon, et toi, est-ce que tes migraines te laissent un peu tranquille ? j'espère ! hier soir, j'ai fait mes postures, mais je commence à m'inquiéter de ma raideur (souple "comme un verre de lampe" !!) Si je n'arrive pas à gagner en souplesse, je ne vois pas comment j'arriverai à exercer en tant que prof de yoga. Je serais mal d'avoir à y renoncer !
    Je te fais de gros bisous du Sud (ils valent ce qu'ils valent ! je suis un peu fâchée avec ma région en ce moment, mais je suis bête car il y a quand même ici des gens super sympas......... car venus d'ailleurs !!) Tu sais, on rêve toujours d'autre chose ! bisous, et merci de ta réponse, Charline, un jour il faudra qu'on échange nos adresses e-mails, non ?
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    Re: 14ème journée : à coeur ouvert

    Message  Catherine le Jeu 29 Jan - 10:42

    Chère Annette,

    Je ne vois pas où je t'ai confondu avec Betty. Lors de mon message, il me semble que je vous félicite toutes les deux. J'avoue que je ne comprends pas très bien ton message. Tu as gagné le concours suite un tirage au sort, et à ta place, je serai heureuse d'avoir eu cette chance. Alors pas question que tu n'en profites pas, j'attends avec impatience ton compte rendu ainsi que celui de Betty.

    Concernant la mémoire, je n'en ai pas énormément. Mais bien des personnes te diront que la mémoire, c'est une question d'attention. Ce qui m'arrive en ce moment, je suis en train de le vivre pleinement et je déguste chaque moment. Comme le yoga et la méditation sont des disciplines complètement nouvelles pour moi, je suis très attentive, à l'écoute. Je profite du cahier de bord pour inscrire tout ce que je fais, ce que je ressens. Parfois, ce n'est même pas la peine de regarder ces notes car ce que j'ai vécu est tellement fort que je ne peux l'oublier.

    Je terminerai ce message en te disant que nous sommes tous là pour partager. Nous ne nous connaissons pas et nous n'avons aucun apriori sur les uns et sur les autres. Donc il ne faut pas que tu te sens remise en cause, ou ignorée ou je ne sais quoi encore. Il faut profiter pleinement de cet échange sans culpabilisé.

    J'espère que que j'ai été assez clair dans ce que j'ai pu te dire. Mon mari se moque de moi parfois en disant que je parle le "Catherine" et qu'il n'est pas toujours évident de me suivre. J'essaie d'être le plus clair possible, ce qui n'est pas toujours évident quand les émotions s'en mêlent.

    Amicalement,

    Catherine
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    Re: 14ème journée : à coeur ouvert

    Message  Catherine le Jeu 29 Jan - 11:12

    Chère Gaëlle,

    je te remercie pour tous tes messages qui sont 100% que du bonheur. Non seulement j'apprécie énormément tous les petits "tuyaux" qui sont bons à prendre, mais en plus, tu as un cœur immense. Mes mots sont assez vides par rapport à ce que je souhaiterai te dire, ils me font défaut tout de suite. Merci, merci de tout cœur.

    Amicalement,

    Catherine

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    pour Catherine, et ensuite pour Gaelle

    Message  Annette le Jeu 29 Jan - 11:56

    OK Catherine ! je m'incline, j'ai reçu ta réponse et celle de Maryse, par mail, et toutes les deux vous me dites la même chose, donc l'affaire est réglée ! merci, j'essaierai de profiter au mieux de ma chance. Je me rends compte maintenant que j'ai du mal à accepter qu'on me donne, alors je vais essayer de m'améliorer... Je vais me surveiller aussi, j'ai l'impression que je fais un peu de parano !!!?
    J'espère que tu vas mieux. Quand je te lis, j'ai l'impression que tu connais quand même déjà beaucoup de choses au yoga, tu dis que c'est récent, pour toi ? tu es une passionnée, alors ? moi je suis très très lente, il me faut beaucoup de temps pour intégrer les notions.
    Gaelle, il y a déjà quelques mois que j'avais imprimé ton article sur le deuil, beaucoup réfléchi à ce que tu as traversé et comment tu es sortie de cette épreuve immense. Actuellement, c'est mon ancienne prof de yoga qui est touchée durement,(un cancer très avancé frappe son frère brutalement, et sa soeur en même temps à un stade moins prononcé) et nous correspondons un peu sur ce qu'elle traverse. Je suis impressionnée par sa façon d'accepter les choses, elle reste calme et lumineuse, même si elle souffre. Elle a déjà fait un énorme chemin. Moi, je suis à fleur de peau tout le temps,(surtout par rapport à la mort et à la souffrance) je doute d'arriver à cette sérénité un jour, et pourtant mon objectif est d'enseigner le yoga un jour, mais suis-je assez solide ? Elle m'a raconté comment petit à petit, elle en est venue au yoga, mais j'aimerais bien savoir aussi comment ça s'est passé pour toi ? et quelles sont les "dispositions" à avoir pour être une bonne prof ? Ma prof, Sylvie, me dit qu'elle me voit bien dans ce rôle, alors je devrais déjà me fier à ce qu'elle me dit ? J'ai aussi un gros problème avec mon manque de souplesse, est-ce qu'on arrive à corriger ça ?
    Je te remercie d'avance de ta réponse. Amicalement.

    charline

    Nombre de messages : 64
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Message pour Annette...

    Message  charline le Jeu 29 Jan - 15:17

    Annette a écrit:Décidément, j'aime toujours autant les Gens du Nord ! une fois de plus, tu démontres ta gentillesse et ton écoute. Tu sais, ce n'est même pas tellement une question de culpabilité, c'est plutôt que je trouve inutile de se prendre la tête pour si peu, alors que la vie est tellement dure par ailleurs. On a besoin de solidarité, d'écoute, d'attention, et que l'autre veuille bien aussi recevoir ce que l'on a à lui donner, sinon "on" (c'est à dire "je") se sent mis à part. Il faut que je lutte contre ça tout le temps. Un rien me fait de la peine, alors, comme chez moi la compassion est surdimensionnée, j'évite de faire subir aux autres ce que j'ai du mal à supporter. Je ne veux pas que Catherine se sente rejetée d'une quelconque façon. Voilà, n'en parlons plus, j'ai remis ça entre les mains de Maryse, c'est elle qui va avoir la délicate tâche de prendre la décision à ma place ! (ça me soulage !) Bon, et toi, est-ce que tes migraines te laissent un peu tranquille ? j'espère ! hier soir, j'ai fait mes postures, mais je commence à m'inquiéter de ma raideur (souple "comme un verre de lampe" !!) Si je n'arrive pas à gagner en souplesse, je ne vois pas comment j'arriverai à exercer en tant que prof de yoga. Je serais mal d'avoir à y renoncer !
    Je te fais de gros bisous du Sud (ils valent ce qu'ils valent ! je suis un peu fâchée avec ma région en ce moment, mais je suis bête car il y a quand même ici des gens super sympas......... car venus d'ailleurs !!) Tu sais, on rêve toujours d'autre chose ! bisous, et merci de ta réponse, Charline, un jour il faudra qu'on échange nos adresses e-mails, non ?


    Salut Annette,

    J'ai encore des migraines mais sans le scotome scintillant...C'est déjà ça, mais en ce moment, je suis très fatiguée donc vulnérable...Et puis, je dois faire face à un mal de dos tenace...À part ça, ça va...

    Il n'y aucun problème pour échanger nos adresses e-mails, je te suis...

    Bisous du vent du Nord...

    Charline
    avatar
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 98
    Localisation : Gatineau, Canada
    Date d'inscription : 05/01/2009

    Re: 14ème journée : à coeur ouvert

    Message  Admin le Jeu 29 Jan - 15:31

    Annette a écrit:J'ai aussi un gros problème avec mon manque de souplesse, est-ce qu'on arrive à corriger ça ?

    Bonjour Annette et tout le monde,

    La souplesse n'est pas quelque chose à corriger. Pour être un bon prof de yoga, on n'a pas à être souple. C'est la même chose qu'avec la beauté : il y aura toujours quelqu'un pour nous dépasser. Ah la comparaison avec les autres! Wink Si tous les profs de yoga avaient choisi de ne pas enseigner parce qu'ils ne sont pas les plus souples, il n'y aurait qu'un prof de yoga sur la Terre : le plus souple!!! Pour être un bon prof, il est surtout important de pratiquer le yoga sur le tapis et de pratiquer les principes dans sa vie. En étant moins souple, on montre à nos élèves que la souplesse n'est pas l'élément le plus important et qu'il y a beaucoup d'autres parties du yoga à explorer.

    Qu'on veuille être prof ou non, la souplesse n'est pas le but du yoga. Vous (Annette et tous!) pratiquez depuis maintenant 15 jours, je suis certaine que le yoga vous a apporté beaucoup plus que la souplesse. La souplesse est un bonus qui vient avec la pratique!

    Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de journée.

    Maryse
    avatar
    yogapourtous

    Nombre de messages : 54
    Localisation : saint-eustache, québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    en réponse à Annette et Catherine, ,

    Message  yogapourtous le Jeu 29 Jan - 16:33

    Merci Catherine pour tes bons mots, je les accepte et ils me vont droit au coeur !

    Annette: Maryse m'a brillamment précédée par sa réponse quant à la souplesse et à ta volonté de devenir prof de yoga et je suis très heureuse de constater (une fois de plus Smile ) que notre avis va vraiment dans le même sens à ce sujet !

    Dans ma formation de base de prof de Yoga ( d'une année) il y avait plus de 4 participants (sur 10) de plus de 45 ans qui faisaient aussi un changement de carrière mais il n'était pas particulièremenst souples. Ce n'est pas un pré-requuis, bien au contraire !

    Bien sûr cela dépend du type de Yoga que l'on veut enseigner ashtanga, bikram (ces formes de Yoga hyper "athlétiques") sdont pas mal exigeants , j'en conviens !

    Comme j'aime beaucoup faire des recherches sur internet j'ai trouvé cet article simple et intéressant:

    http://www.commentfaiton.com/fiche/Voir/3865/comment_devenir_prof_de_yoga

    En plus quand un prof de Yoga est trop "souple" c'est comme regarder un DVD, un peu trop beau et un peu trop parfait !
    Aucun prof de Yoga n'est pareil, ni parfait ! Une chance ce serait dont ennuyant !
    Mais c'est certain que la pratique et l'art de Vivre en Yoga au quotidien...font toute la différence !

    Le Yoga est tellemnt plus que l'aspect physique...
    et je suis sûre moi aussi que toi Annette et tous les autres le savez déjà...

    Bonne soirée,
    Om shanti
    Gaëlle

    Annette

    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 18/01/2009

    merci

    Message  Annette le Ven 30 Jan - 5:44

    Merci beaucoup à vous deux, Maryse et Gaelle, de vos réponses très claires et..... rassurantes. Oui, Gaelle, j'ai beau savoir que la pratique et l'art de vivre le yoga au quotitien sont le plus important, j'avais quand même cette inquiétude que mon manque de souplesse me bloque l'accès à cette profession. J'ai quand même l'impression que j'ai un peu gagné en souplesse en 15 jours, mais je suis encore loin du compte (oui je sais il ne faut pas se comparer, bon, je me tape toute seule sur les doigts !)
    Je vais aller visiter le site que conseille Gaelle, avant de poser d'autres questions peut-être inutiles ! Merci à toutes les deux du temps que vous passez avec ce forum. Bonne ......fin de nuit, et journée qui suit !
    avatar
    Catherine

    Nombre de messages : 113
    Age : 51
    Localisation : France - Puy de Dôme
    Date d'inscription : 14/01/2009

    Re: 14ème journée : à coeur ouvert

    Message  Catherine le Ven 30 Jan - 21:54

    Chère Annette,

    En lisant le yoga pour les nuls ce soir, ils ont parlé d'un ouvrage "être professeur de yoga" de Jacques Choque et je me suis dit que cela pouvait t'intéresser. Je ne sais pas ce qu'il vaut. Peut-être que l'un d'entre nous le connait et peut te donner des renseignements. Quoi qu'il en soit, la lecture est toujours bonne à prendre.

    A très bientôt,

    Amicalement,

    Catherine.

    P.S. : deux petites choses également qu'ils mettent est que j'ai trouvé juste : "un yoga qui fait mal est un yoga mal fait" puis "la culpabilité est contre-productive et n'a rien à faire dans la pratique du yoga". Voilà de quoi méditer !

    Bonne nuit à tous.

    Contenu sponsorisé

    Re: 14ème journée : à coeur ouvert

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 16:46